Dédiée aux Droits du Piéton et aux difficultés de cheminement (insécurité et entraves) qu'il rencontre dans le Trégor en zones urbaines ou rurales (région de Lannion, Côtes d'Armor).

25 février 2022

Piétons et cyclistes au tribunal contre leur ville

 Ça se passe à Besançon, ça pourrait être n'importe où. 

 

Photo "Trottoirs libres !"

Deux associations (Trottoirs libres!  et Association Vélo Besançon) avaient  déposé en 2020 un recours auprès du Tribunal Administratif contre leur ville pour préjudice subi par les piétons et les cyclistes. En cause, les stationnements et arrêts gênants sur les trottoirs et voies cyclables : elles se sont retournées contre la Ville, estimant qu'elle ne menait pas de réelle politique dissuasive pour faire respecter la loi et les droits universels des usagers.

Image 

Photo "Trottoirs libres !"

Elles ont produit environ 2 500 photos pour attester des situations rencontrées quotidiennement et défendre elles-mêmes et habilement leur cause, c-à-d. avec des mots d'usagers, bien au-delà des pinaillages juridiques. Il semble que le Tribunal ne soit pas resté insensible à leurs arguments, imparables puisqu'ils s'appuient sur la loi.

Le jugement sera rendu le mois prochain.

Compte tenu de l'enjeu et de la très large médiatisation, quelle que soit la décision, ces 2 associations ont déjà gagné auprès de l'opinion publique (hors contrevenants !) et même auprès de élus, quelque peu embarrassés...

6 février 2022

Bilan de début d'année

Trébeurden : une 2e réunion tripartite (responsables du projet, municipalité et associations Trégor Piétons et Trégor Bicyclette) concernant l'avant projet d'aménagement de l'entrée de la commune depuis l'église direction Lannion, s'est tenue cette semaine. Sur le papier, ça semble bien se présenter pour les piétons malgré un environnement difficile sur une route très fréquentée. 

Rospez (route de Buhulien) : détails ici. Nous attendons maintenant la réunion publique annoncée...  Rappelons que nous avions aussi demandé la sécurisation du  parcours entre Keruhel et le bourg, très proche mais au cheminement "risqué" !

Buhulien : l'association Agir pour Buhulien" nous a fait part d'un gros dossier en 3 parties qui concerne la ville de Lannion et le Département. Dans chaque situation, ancienne mais à revoir, une mise en danger des piétons totalement en contradiction avec la "transition écologique". 

Entre végétation, glissière, bordure de trottoir et chaussée : pas question de cheminer avec une poussette ou un chariot. 
Encore moins avec un fauteuil roulant. Pour continuer, ce sera sur la chaussée du giratoire ! 


Vers Buhulien ou Tonquédec, pas d'issue de secours lors du croisement de 2 véhicules à part se coller à la glissière et serrer les fesses !


2 km entre Buhulien et la zone d'activités de la sortie de Lannion vers Guingamp, mais avec une interruption de continuité piétonne entre le giratoire de Boutil et la sortie d'agglomération. Et pas question de traverser !


Ploulec'h : demandes relatives à la D38 à Kerissy. Le département avait concédé qu'un passage piéton soit tracé, mais à la condition que la commune prenne en charge son éclairage qui dépendra de décisions budgétaires. Des contacts récents avec les services du département laissent entrevoir une autre solution que nous allons proposer au maire de Ploulec'h.

 

Lannion : nous avons apporté notre soutien aux riverains de l'Impasse Beauchamp suite à 2 tribunes libres parues dans  'Le Trégor" les 20 et 27/01. 

 

L'objet portait sur le stationnement : les premiers ne comprenant pas pourquoi on leur interdisait l'accès à cette petite impasse si proche du lycée, les seconds n'acceptant pas que ces stationnements se transforment en encombrement des trottoirs (135 €) et obstruction devant les portails alors que plusieurs parkings publics proches offrent des places disponibles bien au-delà des besoins. 

A condition d'accepter de marcher... 6 minutes, pas plus.