Dédiée aux Droits du Piéton et aux difficultés de cheminement (insécurité, entraves) rencontrées en zones urbaines ou rurales en Trégor (Côtes d'Armor-Lannion, Tréguier...).

16 juin 2024

Aménagements à Rospez-Keruhel : peut mieux faire !

Des aménagements que les habitants de Keruhel attendaient depuis plusieurs années. Vitesse et raccourci emprunté par de nombreux poids lourds étaient le lot quotidien. 

Les riverains s'étaient mobilisés, avec le soutien de notre association qui était intervenue auprès de la mairie. Des démarches qui ont abouti à des aménagements.

Avec des points positifs :

  • des ralentisseurs et donc des limitations à 30 km/h, mais uniquement pour les franchissements du cassis.
  • limitation du tonnage des camions à 19 T.
  • un chemin dédié aux piétons pour rejoindre le bourg, apprécié mais à sécuriser.
  • un passage piéton.

Mais... A vivre la réalité quotidienne, les riverains déchantent quelque peu.    

En effet, dans le sens Sud-Nord, vers le bourg, on relève pas moins de 13 panneaux routiers :

  1. 50 km/h/Route de Buhulien/Hameau de Kerhuel/30 km/h signalant le cassis, donc 30 km/h uniquement pour le franchir.
  2. fin de 30 km/h, accélération inévitable.
  3. l'unique passage piéton sans présignalisation se trouve donc dans un tronçon supposé être limité à 50 km/h pour ceux qui ont suivi depuis le début et qui n'ont pas rejoint la route depuis une route adjacente.
  4. nouvelle suite 30 km/h/Cassis/fin de 30 km/h associé au panneau de sortie du Hameau. Par défaut, la vitesse est donc désormais autorisée à 80 km/h !
Une suite de 13 panneaux divers mais à observer sur un parcours de 600 m. 

     Dans l'autre sens, à partir du panneau de sortie de Rospez (situé à gauche), autant de panneaux mais les limitations sont plus claires, même si le rappel à 50 km/h... ne rappelle plus rien du tout. 

On peut donc légalement rouler :

D'abord à 80 km/h puis à 30 km/h, puis à 50 km/h avec en chemin LE passage piéton, puis à nouveau à 30 km/h et enfin (a priori mais sans rappel après les intersections) à 50 km/h. 




Constat :

Dans chaque sens, il y a donc une surabondance de panneaux, nuisible à la concentration et à la compréhension de chaque situation.

Pas de présignalisation pour l'unique passage piéton, annonce qui fût bienvenue.

Sur le nouveau chemin longeant la route, les piétons sont beaucoup trop exposés aux comportements de certains conducteurs, soit par ignorance des règles du Code de la Route* soit tout simplement par incivilité, réflexe de la priorité à l'automobile...

Quelles améliorations à apporter ?

  1. créer une seule et unique "Zone 30" d'un bout à l'autre de Keruhel, sur un tronçon d'environ d'environ 400 m. Soit une petite vingtaine de secondes "perdues". Sans oublier l'économie des freinages et accélérations successifs !
  2. une signalisation claire et cohérente : "zone 30" et "fin de zone 30" à chaque extrémité et dans chaque sens ! Avec au moins 1 rappel au sol.
  3. au moins un autre passage piéton, surtout si l'hypothèse d'un arrêt de car se concrétise, même en cas de zone 30 km/h.
  4. des plots et/ou un marquage au sol pour distinguer la chaussée du nouveau chemin, de jour comme de nuit.

* article 414-4

Le conducteur [...] doit se déporter suffisamment pour ne pas risquer de heurter l'usager qu'il veut dépasser. Il ne doit pas en tout cas s'en approcher latéralement à moins d'un mètre en agglomération et d'un mètre et demi hors agglomération s'il s'agit d'un véhicule à traction animale, d'un engin à deux ou à trois roues, d'un piéton, d'un cavalier ou d'un animal.