Association Trégor Piétons

Dédiée aux Droits du Piéton et aux difficultés de cheminement (insécurité et entraves) qu'il rencontre dans le Trégor en zones urbaines ou rurales (région de Lannion, Côtes d'Armor).

7 octobre 2022

Cheminements autour de Buhulien

Agir pour Buhulien et Trégor Piétons avons été invités à rencontrer sur place des responsables de la ville de Lannion suite aux demandes que nous avions exprimées au printemps. 

Elles  concernaient 3 points particulièrement sensibles :

  1. La sortie de Lannion vers Buhulien.
  2. L'étroitesse du trottoir en un lieu particulièrement exposé (pont).
  3. L'absence de refuge pour le piéton en sortie de pont de la route de Buhulien vers ou depuis Rospez (Quatre vents).

Les représentants de la ville ont fait ces propositions qui devraient répondre aux attentes des usagers :

  1. Procéder à la taille des arbres afin de permettre le passage des piétons et mettre à niveau le sol entre les 2 poteaux. Un projet de voie cyclable étant à l'étude, nous veillerons à ce que le piéton trouve aussi sa place.
  2. Décaler la glissière de façon à laisser la place aux piétons.
  3. Créer des cheminements piétons des deux côtés en rétrécissant la voirie (jusqu’à la fin de la glissière).  
    L'entretien de chaque lieu fait également partie des conditions pour permettre le cheminement dans les meilleurs conditions.

 

4 septembre 2022

Bilan du forum des associations à Lannion

    Hier 3 septembre se tenait donc ce forum qui regroupe plus de 100 associations œuvrant dans tous les domaines.

    Le stand de Trégor Piétons a permis d'échanger avec pas mal de monde. Tous ces visiteurs (sauf deux voir ici) ont exprimé leur soutien à l'association à laquelle ils ont fait part des problèmes qu'ils rencontrent.

    Dans l'ordre d'importance donnée, on retrouve :

N°1 et de loin : l'encombrement des trottoirs par le stationnement de véhicules ou des obstructions par des haies non taillées pour lesquelles une tentative de réponse est à l'étude.

N°2 : les difficultés de cheminement dans les zones dites de circulation apaisée. Pas si apaisée que ça en raison de l'incompréhension et la méconnaissance des règles en vigueur, sans oublier bien sûr les incivilités.     

    Exemples en zone de rencontre : 

  • passage "en force" de certains véhicules.
  • coups de klaxon contre ces piétons "indésirables" qui dérangent en marchant ou en traversant librement, alors qu'ils sont dans leur bon droit dans cette zone où ils ont priorité absolue.

N°3 : les discontinuités de cheminement : trottoir soudain absent ou trop étroit.

    Dans toutes les cas, ce sont naturellement les personnes en situation de handicap (quel qu'il soit) ou accompagnées d'enfants (en poussette tenus à la main) qui sont les principales concernées. 

    Deux personnes sont venues uniquement pour exprimer leur mécontentement vis-à-vis du comportement de certains piétons auxquels ils reprochent de traverser "sans regarder" ou encore n'importe où. Outre le fait qu'il convient de connaître exactement le contexte et qu'une association n'a strictement aucun pouvoir contre des comportements irresponsables (sous réserve qu'ils soient avérés), on peut quand même déplorer que ce soit leur seule préoccupation malgré un large éventail de difficultés et dangers rencontrés quotidiennement par tous les piétons.

    Il existe cependant deux solutions :   

  1. La nôtre : que notre association continue d'agir auprès des pouvoirs publics pour que soient diffusées régulièrement dans les bulletins et gazettes les règles à respecter envers et par les piétons.
  2. On peut aussi leur suggérer la création d'une association d'automobilistes en colère contre certains piétons... 🙂    

13 juillet 2022

Bonne nouvelle pour les piétons de Tréduder sur la D 786

    Tréduder : une traversée sécurisée pour accéder aux arrêts de cars (ligne 30, scolaires) et à la plage vient enfin d'être mise en place : bandes blanches signalées, bateaux, bandes podotactiles et poteaux de protection. Manifestement une belle réalisation !

 

    Contrairement à certains propos recueillis auprès de la Maison du Département il y a quelque temps, il est donc possible de mettre en place des passages piétons sur une route départementale au trafic important et hors agglomération...

    A noter qu'en cet endroit une élève empruntant le car scolaire a été percutée en traversant il y a quelques années.  S'agit-il d'une mesure suite à cet accident ou à une évolution dans la façon d'appréhender la sécurité des piétons ? 

    S'agit-il d'une exception ou d'une politique mise à jour favorisant les déplacements doux et contribuant ainsi à la réduction des déplacements polluants choisis par les plus vulnérables lorsque leur sécurité n'est pas au rendez-vous ?

    Quelle raison, autre que budgétaire, s'opposerait à ce qu'à Kerissy sur la D 38 et à la Ville Blanche sur la D 786, les traversées ne soient pas elles aussi sécurisées pour la desserte des arrêts de cars ? Doit-on attendre un nouvel accident ?

    Trégor Piétons en a fait la demande il y a 2 ans, relayant ainsi ce que réclament les riverains. Cette double demande a été relancée récemment... 

    Décideurs, merci pour lui de ne pas attendre le prochain accident touchant un piéton pour vous pencher sur sa sécurité !

1 juillet 2022

Le fléau des haies non taillées

  Pleumeur-Bodou à Landrellec : voie piétonne !


 
D 21 entre Penvern et Ile-Grande, toujours et encore !

Ploumilliau Lann Kerallic : route étroite avec courbes

 
Dans tous les cas, mairies et Maison du Département ont été alertées, depuis quelques semaines voire des mois.