Les Droits du piéton et les problèmes d'accessibilité, de facilité de circulation et de sécurité qu'il rencontre dans le Trégor en zones urbaines ou rurales (région de Lannion Côtes d'Armor)

17 janvier 2022

La route de Buhulien, à Rospez 3 ans après...

Rappel du cadre en 2022 : Keruhel, hameau sur la route de Buhulien à Rospez dont le 1er trottoir se situe à seulement 350 mètres, mais peu d'habitants se risquent à emprunter ce tronçon, à pied ou à vélo. Limitation à 50 km/h jusqu'au bourg de Rospez. Vitesse excessive des nombreux véhicules de tout gabarit qui ont "adopté" cette petite route comme "axe" entre les routes de Tréguier et de Guingamp, évitant ainsi les giratoires de la rocade de Lannion. Une petite trentaine d'habitations sont concernées. 

Cela fait plus de 3 ans que les riverains de cette route demandent des aménagements de sécurité.

Octobre 2019, un collectif avait contacté la presse... 

Se sentant ignorés, en 2021, des riverains avaient contacté Trégor Piétons qui avait soutenu leurs démarches en adressant au maire quelques suggestions : notamment poser des rappels de vitesse dès la sortie du bourg et engager des études pour sécuriser et favoriser les déplacements doux de Keruhel au bourg. Au printemps 2021, ils avaient aussi multiplié la pose de panneaux 50 personnalisés, une façon originale et efficace qui leur a permis de constater du mieux côté vitesse pendant quelque temps, mais aussi de se faire partiellement entendre en mairie : de vrais rappels à 50 ont alors été ajoutés, puis un radar pédagogique dans chaque sens, lesquels sont restés environ un mois et demi en place puis d'être retirés. Depuis, les riverains retrouvent ainsi les conditions déplorables du passé. 

Verra-t-on refleurir les panneaux du printemps ?

La mairie a alors sollicité et obtenu plusieurs études d'aménagement auprès de LTC qui, s'agissant d'une voie communale, propose des études mais n'intervient pas sur le terrain. Le maire vient d'annoncer qu'un aménagement a été retenu et qu'après "quelques corrections", il sera "ultérieurement présenté en réunion publique".

Les usagers, riverains ou non, sont donc impatients de découvrir dans... quelque temps ce qui aura été retenu et décidé par le maire et son équipe : il reste à souhaiter que cela répondra réellement et efficacement, sans créer de nouvelles nuisances, à l'indispensable sécurisation des déplacements des piétons (dont les accès aux cars scolaires) et des cyclistes sur cette route actuellement très dangereuse pour tous les usagers vulnérables.

Nous suivons attentivement l'évolution de ce dossier susceptible d'en croiser un autre, sur cette même route, mais du côté de Buhulien, sur la commune de Lannion cette fois.       

 

    

Aucun commentaire: