Les Droits du piéton et les problèmes d'accessibilité, de facilité de circulation et de sécurité qu'il rencontre dans le Trégor en zones urbaines ou rurales (région de Lannion Côtes d'Armor)

17 juillet 2020

Quand des intentions louables deviennent des pièges redoutables

Si les marquages au sol et créations de zones 20 ou 30 partent de bonnes intentions pour améliorer la sécurité des piétons, ça peut vite se transformer en piège en cas d'incohérences comme sur ces photos prises dans des zones 20 dites "de partage" (voir ce qu'est une zone 20 ici) 

 Photo 1 : terrasse de restaurant et passage piétons

Photo 1 : l'ancienne piste pour piétons encore visible disparaît sous la terrasse du restaurant. Choquant ? Non, le classement de la rue en Zone 20 permet au restaurateur d'installer sa terrasse puisque les piétons ont tout loisir d'occuper TOUTE la zone, où ils sont PRIORITAIRES. Voilà pour la théorie.
Mais dans la pratique, il y a une incohérence : la présence de passages piétons classiques. Ça parasite la compréhension, par l'automobiliste mal informé, de la configuration des lieux ; certains se permettent même de houspiller les piétons "hors passage" alors que partout ils sont à leur place ! 
Par voie de conséquence, les piétons considérés comme "hors passage" se trouvent donc en danger puisque selon certains automobilistes de plus ou moins bonne foi, ils n'ont rien à faire sur la chaussée. 
Eh bien si ! Cette place leur appartient, tout comme aux cyclistes, aux motards ou aux automobilistes en ces lieux dits "de partage" où chacun doit pouvoir circuler en sécurité, en partageant l'espace, question de civisme !

Photo 2 : piste, passage et pièges pour piétons 

Photo 2 : même parasitage, mêmes incohérences avec la coexistence de cette piste encore visible (est-elle encore d'actualité ?), un passage piétons et un trottoir.
L'ancien trottoir, qui a donc survécu au nouvel aménagement, entretient ce flou sur la place des uns et des autres.
Enfin, les bornes basses (anciennes) en béton constituaient, et continuent de le faire, un sérieux danger pour les personnes en situation handicap visuel ainsi qu'aux distraits ! Elles devraient avoir disparu depuis longtemps, du moins sous cette forme, même si l'intention probable et louable était d'empêcher les voitures de stationner (même pour quelques minutes 😂)

Aucun commentaire: