Les Droits du piéton et les problèmes d'accessibilité, de facilité de circulation et de sécurité qu'il rencontre dans le Trégor en zones urbaines ou rurales (région de Lannion Côtes d'Armor)

6 juin 2021

Zones de rencontre : un besoin de mises à jour

     De plus en plus de municipalités instaurent des zones de circulation apaisée parmi lesquelles les controversées "zones de rencontre". Ne doutons pas de l'objectif tout à fait louable : sécuriser les déplacements piétons. Malheureusement sur le terrain, il n'est pas rare que le résultat ne soit pas au rendez-vous quand ce n'est pas fait dans les règles de l'art, par exemple, lorsque les lieux restent configurés comme avant : passages piétons, larges avenues... qui sont autant de vestiges trompeurs en contradiction avec la réglementation et le but à atteindre. Il est vrai que ce n'est pas toujours simple mais il serait bon que là où sont commis des erreurs ou des oublis signalés, on procède à une mise en conformité ! 

2 exemples avec mise à jour prochaine :

  • A St Michel en Grève où la rue de l'Eglise était devenue Zone de rencontre dans un sens, mais pas dans l'autre. Alertée par notre association, la mairie va prochainement corriger les erreurs.

  • A Lannion rue de Kerampont, problème de lisibilité dû à la complexité de l'intersection : de quoi "excuser" (partiellement) les comportements devant l'espace Ste Anne où il est plus prudent pour le piéton d'ignorer qu'il s'agit d'une zone de rencontre. Signalé à la mairie, ce problème est à l'étude : modification de l'angle de vue et/ou rappel au sol seraient sans doute bienvenus. A tester.


Dans le 3e exemple, sauf erreur, la mise à jour se fait attendre :
 
Perros-G, secteur de Trestraou : de grands boulevards, des passages piétons restés marqués et des trottoirs comme au bon vieux temps ! Une classification en zone de rencontre illusoire et dangereuse avec près de 2 km de voirie concernés. Problème signalé en septembre 2020 avec proposition de remplacer une bonne partie de la zone de rencontre en zone 30 ; à ce jour, rien ne semble bouger, sauf les véhicules dont les conducteurs n'ont que faire de la priorité absolue des piétons, logique dans un tel cadre !






    Aucun commentaire: