Les Droits du piéton et les problèmes d'accessibilité, de facilité de circulation et de sécurité qu'il rencontre dans le Trégor en zones urbaines ou rurales (région de Lannion Côtes d'Armor)

30 janvier 2021

Stationnements sur trottoirs

Deux villes viennent de s'engager ouvertement dans la lutte contre le stationnement sur les trottoirs, dit "très gênant" et donc passible d'une amende de 135 € voire d'une "invitation" à aller chercher son véhicule à la fourrière...

Pour un tel engagement, il faut avant tout au moins un(e) élu(e) prêt(e) à assumer la responsabilité de s'attaquer à ce qui est souvent un paradoxe : d'un côté nombreux sont ceux (piétons, cyclistes et automobilistes) qui ragent contre ces incivilités, d'un autre le volet répressif n'est pas toujours bien accueilli par ces mêmes plaignants. Un peu comme une pandémie dont on voudrait se débarrasser, mais sans les contraintes qui s'imposent... 

Il y a peu de chances qu'un(e) élu(e) s'engage seul(e) spontanément : en revanche, ces élu(es) à l'écoute pourront s'appuyer sur les plaintes directes exprimées individuellement par des habitants et sur les demandes formulées par une association comme la nôtre. Et c'est précisément l'un des rôles de Trégor Espaces Piétons : regrouper les plaintes, apporter des informations si besoin (les lois par exemple) et relayer les demandes auprès des instances compétentes.

A Lannion et à Plouaret*, que ce soit pour le stationnement ou pour les haies entravant les trottoirs, la démarche est engagée peut-être de façon différente tout en fixant cet objectif commun de se débarrasser de ces situations gênantes bien sûr, mais avant tout accidentogènes. 

 

*Il est possible que d'autres municipalités aient aussi engagé des campagnes sur ce thème sans que nous en ayons connaissance. 

          

Aucun commentaire: